La classe inversée en Technologie

Par : Muriel Esch , Olivier Kazmierowski , Philippe Abend

La classe inversée est un concept pédagogique redécouvert grâce à l’utilisation des outils informatiques. Il nous a paru intéressant d’étudier si ce moyen pédagogique pouvait être utilisé en Technologie.

1) Constat initial

Lors du lancement de séquences nécessitant l’utilisation de logiciels, le professeur de Technologie se trouve souvent confronté à l’absence de connaissances chez ses élèves par rapport à ces logiciels.

Tandis qu’à ce stade les élèves devraient travailler pour répondre à la problématique posée, ceux-ci sont contraints de passer par la phase d’appropriation du logiciel alors que sa maîtrise ne constitue pas une fin en soi.

Nous avons donc pensé que le concept de classe inversée pouvait être un moyen pédagogique intéressant pour éviter cet apprentissage en classe.

2) Le principe général de la classe inversée

Le fonctionnement est le suivant : les élèves reçoivent des cours sous forme de ressources en ligne (en général des vidéos) qu’ils vont pouvoir regarder chez eux à la place des devoirs, et ce qui était auparavant fait à la maison est désormais fait en classe, d’où l’idée de classe “inversée”.

En réalité, on va surtout profiter du temps libéré en classe pour organiser des activités, des projets de groupe et des échanges qui vont donner un vrai sens au contenu scolaire. […]

(Berthet, Florent. Classe Inversée - Libérons l’éducation. Disponible sur : http://www.classeinversee.com/presentation/)

3) Notre expérimentation

Niveau de classe

5ème

Centre d’intérêt

Réalisation d’une maquette numérique d’un objet technique (dans notre exemple une passerelle).

Compétences

Réaliser la maquette numérique d’un volume élémentaire. (3)

Modifier une représentation numérique d’un volume simple avec un logiciel de conception assistée par ordinateur. (2)

Associer une représentation 3D à une représentation 2D. (2)

Connaissances

Modélisation du réel (maquette, modèles géométrique et numérique) et représentation en conception assistée par ordinateur.

Organisation

Une répartition du travail sera organisée au sein de chaque équipe.

À la maison, les élèves de chaque équipe étudient des fonctionnalités du logiciel de CAO qui sont complémentaires pour mener à bien le travail demandé en classe.

En classe, ils apportent aux autres élèves de leur équipe, les savoir-faire acquis à la maison.

Cf. Page de garde du centre d’intérêt

Exemple de répartition du travail au sein d’une équipe de 4 élèves

Les différentes fonctionnalités du logiciel de CAO (ici Sketchup) pourront être réparties comme suit :

Élève

Fonctionnalité du logiciel à découvrir

Lien vers les capsules vidéo

A, B, C et D

Comment se déplacer dans le logiciel

http://technolascasc.free.fr/Sketchup_stage/boite_outils/Outils_se-deplacer.html

A

Comment dessiner une esquisse

http://technolascasc.free.fr/Sketchup_stage/boite_outils/Outils_dessiner.html

B

Comment créer un volume

http://technolascasc.free.fr/Sketchup_stage/boite_outils/Outils_volumes.html

C

Comment copier, déplacer, pivoter un volume

http://technolascasc.free.fr/Sketchup_stage/boite_outils/Outils_deplacer_copier_etc.html

D

Comment créer et importer un composant

http://technolascasc.free.fr/Sketchup_stage/boite_outils/Outils_creer_composant.html

La vérification du travail fait à la maison pourra se faire facilement au retour en classe lors de la mise en commun au sein de l’équipe. Une évaluation du socle pourrait être faite à ce stade (p. ex. : Domaine 2 : Les méthodes et outils pour apprendre - Composante : Coopération et réalisation de projets du nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture).

4) Le retour d’expérimentation

Points positifs

Points négatifs

Gain de temps pour la séquence car la découverte du logiciel ne se fait pas en classe.

Nécessité que les élèves aient à la maison un poste informatique et un accès à internet.

Les élèves ont la possibilité d’avoir accès aux ressources numériques à tout moment.

La recherche ou la réalisation des ressources numériques adaptées peut être parfois chronophage pour le professeur. Néanmoins, pour notre expérimentation, nous avons eu la chance de trouver des ressources appropriées déjà réalisées.

Les élèves sont acteurs de leur apprentissage.

Tous les élèves doivent réaliser le travail à la maison, mais hélas ça n’a pas été forcément le cas.

L’attrait des élèves se fait par la nouveauté de la pédagogie et par le fait d’utiliser l’outil informatique.

 

5) Conclusion

La classe inversée semble être un outil pédagogique intéressant en Technologie. Il contribue à rendre les élèves acteurs de leur apprentissage, mais il ne peut et ne doit se substituer à une démarche d’investigation ou de résolution de problème.

Sitographie :

http://www.classeinversee.com/presentation/

https://www.youtube.com/watch?v=1PAoyUzgW-w

https://www.youtube.com/watch?v=1_3_QGPyVCQ

https://www.youtube.com/watch?v=QcrIc-YoSsk

OpenDocument Text - 493.3 ko
Page de garde du centre d’intérêt (document élève)
 
 

La classe inversée en Technologie

Par : Muriel Esch , Olivier Kazmierowski , Philippe Abend

La classe inversée est un concept pédagogique redécouvert grâce à l’utilisation des outils informatiques. Il nous a paru intéressant d’étudier si ce moyen pédagogique pouvait être utilisé en Technologie.

1) Constat initial

Lors du lancement de séquences nécessitant l’utilisation de logiciels, le professeur de Technologie se trouve souvent confronté à l’absence de connaissances chez ses élèves par rapport à ces logiciels.

Tandis qu’à ce stade les élèves devraient travailler pour répondre à la problématique posée, ceux-ci sont contraints de passer par la phase d’appropriation du logiciel alors que sa maîtrise ne constitue pas une fin en soi.

Nous avons donc pensé que le concept de classe inversée pouvait être un moyen pédagogique intéressant pour éviter cet apprentissage en classe.

2) Le principe général de la classe inversée

Le fonctionnement est le suivant : les élèves reçoivent des cours sous forme de ressources en ligne (en général des vidéos) qu’ils vont pouvoir regarder chez eux à la place des devoirs, et ce qui était auparavant fait à la maison est désormais fait en classe, d’où l’idée de classe “inversée”.

En réalité, on va surtout profiter du temps libéré en classe pour organiser des activités, des projets de groupe et des échanges qui vont donner un vrai sens au contenu scolaire. […]

(Berthet, Florent. Classe Inversée - Libérons l’éducation. Disponible sur : http://www.classeinversee.com/presentation/)

3) Notre expérimentation

Niveau de classe

5ème

Centre d’intérêt

Réalisation d’une maquette numérique d’un objet technique (dans notre exemple une passerelle).

Compétences

Réaliser la maquette numérique d’un volume élémentaire. (3)

Modifier une représentation numérique d’un volume simple avec un logiciel de conception assistée par ordinateur. (2)

Associer une représentation 3D à une représentation 2D. (2)

Connaissances

Modélisation du réel (maquette, modèles géométrique et numérique) et représentation en conception assistée par ordinateur.

Organisation

Une répartition du travail sera organisée au sein de chaque équipe.

À la maison, les élèves de chaque équipe étudient des fonctionnalités du logiciel de CAO qui sont complémentaires pour mener à bien le travail demandé en classe.

En classe, ils apportent aux autres élèves de leur équipe, les savoir-faire acquis à la maison.

Cf. Page de garde du centre d’intérêt

Exemple de répartition du travail au sein d’une équipe de 4 élèves

Les différentes fonctionnalités du logiciel de CAO (ici Sketchup) pourront être réparties comme suit :

Élève

Fonctionnalité du logiciel à découvrir

Lien vers les capsules vidéo

A, B, C et D

Comment se déplacer dans le logiciel

http://technolascasc.free.fr/Sketchup_stage/boite_outils/Outils_se-deplacer.html

A

Comment dessiner une esquisse

http://technolascasc.free.fr/Sketchup_stage/boite_outils/Outils_dessiner.html

B

Comment créer un volume

http://technolascasc.free.fr/Sketchup_stage/boite_outils/Outils_volumes.html

C

Comment copier, déplacer, pivoter un volume

http://technolascasc.free.fr/Sketchup_stage/boite_outils/Outils_deplacer_copier_etc.html

D

Comment créer et importer un composant

http://technolascasc.free.fr/Sketchup_stage/boite_outils/Outils_creer_composant.html

La vérification du travail fait à la maison pourra se faire facilement au retour en classe lors de la mise en commun au sein de l’équipe. Une évaluation du socle pourrait être faite à ce stade (p. ex. : Domaine 2 : Les méthodes et outils pour apprendre - Composante : Coopération et réalisation de projets du nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture).

4) Le retour d’expérimentation

Points positifs

Points négatifs

Gain de temps pour la séquence car la découverte du logiciel ne se fait pas en classe.

Nécessité que les élèves aient à la maison un poste informatique et un accès à internet.

Les élèves ont la possibilité d’avoir accès aux ressources numériques à tout moment.

La recherche ou la réalisation des ressources numériques adaptées peut être parfois chronophage pour le professeur. Néanmoins, pour notre expérimentation, nous avons eu la chance de trouver des ressources appropriées déjà réalisées.

Les élèves sont acteurs de leur apprentissage.

Tous les élèves doivent réaliser le travail à la maison, mais hélas ça n’a pas été forcément le cas.

L’attrait des élèves se fait par la nouveauté de la pédagogie et par le fait d’utiliser l’outil informatique.

 

5) Conclusion

La classe inversée semble être un outil pédagogique intéressant en Technologie. Il contribue à rendre les élèves acteurs de leur apprentissage, mais il ne peut et ne doit se substituer à une démarche d’investigation ou de résolution de problème.

Sitographie :

http://www.classeinversee.com/presentation/

https://www.youtube.com/watch?v=1PAoyUzgW-w

https://www.youtube.com/watch?v=1_3_QGPyVCQ

https://www.youtube.com/watch?v=QcrIc-YoSsk

OpenDocument Text - 493.3 ko
Page de garde du centre d’intérêt (document élève)
 
 
Dernière mise à jour :
mercredi 30 novembre 2016