Développer l’esprit scientifique en technologie

Par : Jean Cliquet

Depuis deux ans sous l’impulsion de Madame La Rectrice Florence Robine s’est formé, au sein de l’académie, un groupe d’inspecteurs chargés de travailler au développement de l’esprit scientifique (mathématiques, physique-chimie, SVT et technologie).
Cette mission a pour objectif de faire évoluer les pratiques au sein des classes dans le but d’ancrer davantage dans l’éducation des élèves des attitudes indispensables à l’exercice des sciences et de la technologie leur permettant non seulement d’appréhender convenablement les faits scientifiques et technologiques mais également en leur donnant l’envie d’y jouer un rôle en tant que citoyen et professionnel.

Le nouveau socle commun, l’organisation des enseignements et les nouveaux programmes rendent primordial cet objectif.
Le projet de programme de technologie au cycle 4 fait écho à cette préoccupation majeure en mentionnant clairement la dimension scientifique de notre discipline dans la troisième thématique proposée : La modélisation et la simulation des objets et systèmes techniques.

C’est par l’exercice de l’esprit scientifique développant l’autonomie, l’invention, l’initiative, la créativité, l’esprit critique, l’audace et l’envie d’entreprendre que l’élève peut vivre pleinement sa vie de citoyen avec un regard éclairé et recouvrer ainsi estime de soi, confiance en soi et ambition.A travers la mise en œuvre privilégiée de la démarche d’investigation, l’enseignement des sciences et la technologie vise à l’établissement de connaissances objectives universellement partagées et partageables qui permettent à tout élève d’être en mesure de comprendre le monde et de pouvoir y agir.

Développer l’esprit scientifique :
□ c’est privilégier la conception et la réalisation de projets scientifiques disciplinaires ou pluridisciplinaires concernant un thème commun aux programmes des disciplines scientifiques (santé, information, communication, matière, énergie, santé, développement durable.) ou une ouverture culturelle (concept de vérité en sciences, approche épistémologique) ou sociétale (place des femmes dans les sciences et les techniques….) ;

□ c’est favoriser dans la démarche d’investigation le travail par compétences et le développement des attitudes scientifiques comme l’imagination raisonnée, l’esprit critique, la rigueur scientifique et le doute ;

□ c’est mettre en œuvre une pédagogie active : inciter les élèves à suivre leur propre démarche, à interagir entre eux notamment lors des travaux de groupes, à construire et évaluer leurs savoirs ;

□ c’est utiliser les outils numériques dans et hors la classe comme étayage à la personnalisation de l’enseignement (rythme d’apprentissage, renforcement notionnel, différenciation…) et à la construction des savoirs (informations, outils d’aide, communication…) ;

□ c’est pratiquer l’évaluation positive sans implicite des attendus et centrée sur la valorisation des acquis et des progrès, c’est-à-dire une évaluation formative critérisée, transparente aux élèves, cohérente par rapport aux apprentissages obligeant à la métacognition et à l’auto-évaluation.

Vous trouverez, en pièce jointes le document de présentation de la mission : Recommandations pour développer l’esprit scientifique en classe

 
 

Développer l’esprit scientifique en technologie

Par : Jean Cliquet

Depuis deux ans sous l’impulsion de Madame La Rectrice Florence Robine s’est formé, au sein de l’académie, un groupe d’inspecteurs chargés de travailler au développement de l’esprit scientifique (mathématiques, physique-chimie, SVT et technologie).
Cette mission a pour objectif de faire évoluer les pratiques au sein des classes dans le but d’ancrer davantage dans l’éducation des élèves des attitudes indispensables à l’exercice des sciences et de la technologie leur permettant non seulement d’appréhender convenablement les faits scientifiques et technologiques mais également en leur donnant l’envie d’y jouer un rôle en tant que citoyen et professionnel.

Le nouveau socle commun, l’organisation des enseignements et les nouveaux programmes rendent primordial cet objectif.
Le projet de programme de technologie au cycle 4 fait écho à cette préoccupation majeure en mentionnant clairement la dimension scientifique de notre discipline dans la troisième thématique proposée : La modélisation et la simulation des objets et systèmes techniques.

C’est par l’exercice de l’esprit scientifique développant l’autonomie, l’invention, l’initiative, la créativité, l’esprit critique, l’audace et l’envie d’entreprendre que l’élève peut vivre pleinement sa vie de citoyen avec un regard éclairé et recouvrer ainsi estime de soi, confiance en soi et ambition.A travers la mise en œuvre privilégiée de la démarche d’investigation, l’enseignement des sciences et la technologie vise à l’établissement de connaissances objectives universellement partagées et partageables qui permettent à tout élève d’être en mesure de comprendre le monde et de pouvoir y agir.

Développer l’esprit scientifique :
□ c’est privilégier la conception et la réalisation de projets scientifiques disciplinaires ou pluridisciplinaires concernant un thème commun aux programmes des disciplines scientifiques (santé, information, communication, matière, énergie, santé, développement durable.) ou une ouverture culturelle (concept de vérité en sciences, approche épistémologique) ou sociétale (place des femmes dans les sciences et les techniques….) ;

□ c’est favoriser dans la démarche d’investigation le travail par compétences et le développement des attitudes scientifiques comme l’imagination raisonnée, l’esprit critique, la rigueur scientifique et le doute ;

□ c’est mettre en œuvre une pédagogie active : inciter les élèves à suivre leur propre démarche, à interagir entre eux notamment lors des travaux de groupes, à construire et évaluer leurs savoirs ;

□ c’est utiliser les outils numériques dans et hors la classe comme étayage à la personnalisation de l’enseignement (rythme d’apprentissage, renforcement notionnel, différenciation…) et à la construction des savoirs (informations, outils d’aide, communication…) ;

□ c’est pratiquer l’évaluation positive sans implicite des attendus et centrée sur la valorisation des acquis et des progrès, c’est-à-dire une évaluation formative critérisée, transparente aux élèves, cohérente par rapport aux apprentissages obligeant à la métacognition et à l’auto-évaluation.

Vous trouverez, en pièce jointes le document de présentation de la mission : Recommandations pour développer l’esprit scientifique en classe

 
 
Dernière mise à jour :
mercredi 30 novembre 2016